Quel type de couronne dentaire choisir ?

La couronne dentaire est l’allié du dentiste pour sauver les dents gravement endommagées. Cette petite merveille contribue donc à maintenir l’esthétique et la santé de votre cavité buccodentaire. Par ailleurs, plusieurs types de couronnes dentaires sont disponibles. Comment choisir celle qui vous correspond ?

Couronne dentaire zircone : la star du moment

La couronne zircone fait partie des tendances du moment. Très solide, cette couronne dentaire est constituée de deux parties. La première est composée d’oxyde de zirconium. Elle est modélisée en 3D avec un ordinateur. Ainsi, elle peut prendre toutes les formes désirées. Elle sert notamment de base à toute la structure. Quant à la seconde partie, elle est constituée de plaques de céramiques. Ce sont elles qui permettent d’obtenir des finitions proches de celles d’une dent naturelle. Pour en apprendre davantage sur ce sujet, cliquez ici.

Ce type de couronne dentaire présente de nombreux avantages. Premièrement, elle permet d’avoir des résultats nets. Sa finition parfaite lui permet d’imiter une vraie dent. Deuxièmement, elle est très solide et résiste aux pressions. C’est pour cette raison qu’elle est souvent sollicitée dans la réparation des molaires. Enfin, la zircone est plus légère que les autres types sans pour autant perdre en robustesse.

Cependant, elle possède aussi quelques inconvénients. Le point marquant à ce sujet concerne son prix beaucoup plus élevé. Ensuite, la zircone ne facilite pas la détection des caries. Par conséquent, la dent est beaucoup plus exposée aux infections. Enfin, comme elle est récente, beaucoup de dentistes ne la maîtrisent pas encore totalement. Quant à sa durée de vie, elle est située entre 5 à 15 ans. Plus l’hygiène buccodentaire est soignée et plus la zircone est durable.

Céramique : pour un résultat naturel

La couronne céramique ou céramo-céramique est une couronne dentaire sans armature métallique. Sa partie interne est faite de zircone tandis que l’extérieur est constitué entièrement de céramique. Sur ce point, elle est similaire à celle vue précédemment. Néanmoins, il existe quelques différences notoires entre les deux, car la couronne céramo-céramique n’est pas totalement composée d’oxyde de zirconium.

Ce type de couronne dentaire possède également de nombreux avantages. Tout d’abord, elle permet d’avoir un rendu esthétique quasi parfait. Ensuite, elle est plus accessible qu’une couronne en zircone. Sa biocompatibilité lui permet également de bien s’intégrer à la cavité buccale. Enfin, elle permet à la lumière de pénétrer convenablement.

La couronne dentaire céramique possède également ses inconvénients. Sa principale faiblesse réside dans sa résistance qui est beaucoup moins importante que celle des céramo-métallique. Ensuite, elle peut aussi porter problème si les dents supérieures et inférieures ne sont pas bien alignées. En ce qui concerne la durée de vie de ce type de couronne, elle peut s’étendre jusqu’à une quinzaine d’années. Cependant, cela dépend toujours de l’hygiène dentaire de la personne.

Métallique : de moins en moins utilisée

La couronne dentaire metal est une alternative de moins en moins courante. Plusieurs métaux sont utilisés dans sa conception y compris l’or, le chrome ou encore le nickel. De nos jours, ce type de couronne dentaire n’est plus trop choisie à cause de son aspect qui est loin d’être naturel. Pourtant, il s’agit de l’alternative la plus solide en la matière.

La couronne dentaire en céramo-métallique est un autre type de couronne métallique. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un ensemble de métal et de céramique. La base de la dent est constituée d’une armature métallique, tandis que la surface est ornée de couches de céramiques. Cela permet d’allier la solidité à l’esthétique. Le principal avantage de la couronne dentaire métallique est donc sa solidité et sa résistance. C’est pour cette raison qu’elle est très sollicitée dans les restaurations de molaires. Elle est également durable, car les casses sont rares. Dans le cas de la couronne céramo-métallique, les résultats se rapprochent au maximum de la dent naturelle.

Concernant les inconvénients, le score de biocompatibilité de la couronne métallique est assez faible. Par ailleurs, de nombreuses personnes y sont allergiques. D’autre part, l’aspect esthétique de cette dernière n’est pas très apprécié. En ce qui concerne la couronne dentaire en céramo-métallique, l’inconvénient réside dans l’effet d’ombre qu’elle occasionne sur la gencive.

Pour conclure, chaque type de couronne dentaire possède leurs avantages et leurs inconvénients. Le choix dépend avant tout des besoins des patients. Néanmoins, celle en zircone se démarque grâce à ses propriétés intéressantes comme un aspect naturel, une grande légèreté, mais aussi une solidité irréprochable.