Pourquoi utiliser un polisseur dentaire ?

Certaines personnes se sentent complexées par leur sourire et veulent à tout prix retrouver la blancheur de leurs dents. Plusieurs solutions s’offrent à elles, comme le polisseur dentaire ou encore la poudre de blanchiment au charbon actif notamment.

Chez un spécialiste de la santé de vos dents, le polissage est la dernière étape de soins dentaires. Il suit la phase du détartrage permettant d’enlever les tâches et la plaque dentaire. On vous en dit plus ci-dessous.

Polisseur dentaire : un accessoire recommandé par les experts

Brosse à dentsAvant d’utiliser ce dispositif, il est nécessaire de rappeler que les spécialistes de santés préconisent de se brosser les dents deux fois par jour, au minimum (voire trois fois). Comme les bains de bouche, il s’agit d’un procédé supplémentaire qui ne remplace en aucun cas l’usage d’une brosse à dents.

Le polisseur dentaire est utile afin d’adoucir la surface de la dent. Après un suivi quotidien, le patient ressent un sentiment de fraicheur. Ce procédé reconnu pour son efficacité était autrefois réservé à usage professionnel. Désormais, il est possible de trouver un polisseur dentaire en grandes surfaces, au rayon hygiène, tout simplement. Avec son système rotatif, il permet d’atteindre des zones difficiles d’accès comme l’arrière des dents, par exemple. Il permet également d’enlever les tâches tenaces de café, de thé ou encore de tabac.

D’après astuce-sante.fr, il peut également être utilisé pour un détartrage complet. Une solution moins coûteuse qu’un rendez-vous chez le dentiste et qui s’avère plus efficace sur le long terme. En effet, une fois le polisseur dentaire acheté, vous pourrez l’appliquer à votre guise, plus besoin d’attendre deux à trois mois avant un détartrage. Même si, mieux vaut ne pas en abuser et l’utiliser avec autant de soin que de parcimonie.

Cependant, les outils médicaux vendus en pharmacie ne sont pas aussi efficaces que les appareils utilisés par les spécialistes de santé. En d’autres termes, au même titre que pour la brosse à dents, l’achat d’un polisseur dentaire ne remplace pas une visite en cabinet. Il vient s’ajouter à la liste de dispositifs à utiliser en sus.

Tartre : l’ennemi juré de vos dents

Il est nécessaire de rappeler les dangers du tartre sur la santé. L’accumulation de tartre (dépôt d’aliment formé sur les dents à partir de minéraux salivaires) peut attaquer l’émail des dents à la longue. Une fois l’émail attaqué, il réduit l’efficacité de la couche protectrice des dents et facilite le développement des caries. Si le problème n’est pas traité à temps, il peut entrainer une inflammation de la gencive, un déchaussement ou encore pire, une perte de dents.

Contrairement au système de la brosse à dents, une fois usé il est inutile de changer d’outil. En effet, le polisseur dentaire se compose en deux parties :

  • Le manche pour maintenir l’appareil.
  •  Des embouts de fixation interchangeables, appelés recharges : pour des raisons d’hygiène et de confort, ils sont disponibles en vente groupée. Autrement dit, ces recharges seront, la plupart du temps, vendues par 4.

En cas d’usure, il vous suffit d’acheter des embouts supplémentaires. Cependant il peut y avoir des problèmes techniques avec l’appareil. En effet, s’il tombe en panne, vous pouvez en trouver un autre sur le commerce, en grandes surfaces comme sur la toile.

En définition, rappelons que vous ne pouvez faire sans un bon détartrage. Aussi bien en cabinet, une à deux fois par an lors de la visite de contrôle que vous effectuez chez votre dentiste, que chez vous à l’aide d’un polissoir dentaire.

Côté routine, au quotidien, tous les experts de la santé bucco-dentaire recommandent vivement de se brosser les dents 3 fois par jour (après chaque repas), d’utiliser du fil dentaire, voire un bain de bouche doux (à usage quotidien). Et surtout, ce qui fait toute la différence, c’est de consacrer 2 à 3 minutes à chaque brossage de dents.