Pourquoi faire une greffe osseuse ?

À un moment donné, le chirurgien dentiste peut proposer à ses patients une greffe osseuse. C’est une opération assez délicate réalisée en bloc. Mais qu’est ce que c’est ? Et dans quels cas le médecin peut-il prescrire ce type d’intervention ?

La greffe osseuse : c’est quoi au juste ?

Après la perte d’une ou de plusieurs dents, si elles ne sont pas remplacées rapidement, il peut apparaître une résorption de l’os alvéolaire. Mais, il peut aussi arriver que le volume osseux d’une personne ne soit pas suffisant pour recevoir un implant. Une maladie parodontale peut être également la cause d’une perte d’os alvéolaire. Dans ce cas, le recours à une greffe osseuse est incontournable. Cette opération consiste à reconstruire l’os alvéolaire en hauteur et/ou en épaisseur. L’objectif ? Préparer le terrain pour recevoir les implants dentaires afin de garantir la réussite de l’intervention. Eh oui, il faudrait suffisamment d’os pour supporter la vis. Cependant, il existe une autre alternative : la pose d’un implant ayant une dimension réduite (de 3 millimètres de diamètre). Ces modèles ont été proposés afin d’éviter la reconstruction osseuse. Toutefois, cette option n’est pas toujours envisageable. Il faudrait prendre en compte la taille des dents et la distance entre l’implant et l’os. Pour plus d’infos sur la greffe osseuse, rendez-vous sur  exceldent.frExceldent est un spécialiste en greffe osseuse et implantologie dentaire.

Comment se passe l’intervention ?

A priori, un examen complet de la mâchoire sera effectué par le dentiste dans son cabinet, accompagné d’une radiographie 3D pour évaluer votre état. La greffe osseuse se déroule dans un bloc, sous anesthésie locale. Une fois l’opération terminée, le chirurgien recouvrira le greffon d’une membrane synthétique pour le protéger. Plusieurs semaines vont s’écouler pour laisser le temps à l’os de se renouveler. Un suivi régulier sera d’ailleurs réalisé pour vérifier si l’opération a été une réussite ou non.

La durée de cicatrisation peut varier d’un individu à l’autre. Néanmoins, le médecin esthétique dentaire vous prescrira des médicaments pour accélérer le processus. Mais en général, il faudrait attendre entre 4 à 6 semaines avant la pose de l’implant dentaire.

Attention ! Avant l’opération, l’arrêt du tabac est indispensable.

Quels sont les différents types de greffons ?

Tout d’abord, on tient à préciser que dans la majorité des cas, le chirurgien va prélever un greffon osseux sur le patient lui-même. C’est ce qu’on appelle « autogène ». Le prélèvement peut se faire dans la zone du menton, des dents de sagesse, du crâne ou du tibia. C’est une opération très délicate qui se déroule à la clinique et est réalisée par un chirurgien maxillo-facial. Mais il peut aussi utiliser un produit provenant d’un donneur ou d’une banque spécialisée qu’on surnomme « allogène ». Si le donneur est une autre espèce animale, ce sera un « xénogène ». Enfin, il existe une dernière alternative : l’alloplastique ou le greffon d’origine synthétique.

En tout cas, le prix d’une greffe osseuse dépend de plusieurs paramètres, à savoir :

Le type de greffon : les substituts de synthèse et d’origine animale sont plus abordables Le type d’anesthésie : si vous avez recours à une anesthésie générale, cela aura effectivement un impact sur le coût Les honoraires du chirurgien dentiste Les frais de bloc opératoire Les honoraires de l’anesthésiste Et la chambre à l’hôpital

Remarque : La greffe osseuse n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie.