Dentisterie : qu’est-ce que la MIH ?

La MIH est un syndrome dentaire qui touche beaucoup de gens. Environ 15% des enfants en souffrent, mais beaucoup de cas sont ignorés à cause de la méconnaissance de la maladie. Une prise en charge rapide est nécessaire pour éviter toutes complications. Mais qu’est-ce que la MIH ? Qui peut en être touché ? Est-ce une raison suffisante pour prendre rendez-vous chez un dentiste ? Focus.

Qu’est-ce que la MIH ?

dentisteLa MIH ou Hypominéralisation molaire-incisive est une anomalie dentaire. Elle apparaît au niveau de la première prémolaire permanente, celle qu’on appelle habituellement la dent de 6 ans. Une seule ou plusieurs premières molaires permanentes peuvent être touchées. La MIH peut également apparaît sur les secondes molaires temporaires et les incisives permanentes.

Vous ne devez pas forcément rencontrer un dentiste pour reconnaître les symptômes de cette anomalie puisque la MIH se présente sous forme de taches blanches ou jaune-brunes, dont la taille varie d’un cas à l’autre. Dans certains cas, elles sont accompagnées d’une perte de tissu dentaire.

L’anomalie se reconnaît facilement la plupart du temps, mais prenez rendez-vous chez le dentiste dans le doute. Si vous êtes à Paris, votre dentiste à La Défense (ou ailleurs) pourra prescrire le traitement adéquat.

Quelles sont les causes de la MIH ?

Les causes précises de la MIH sont méconnues, mais on peut préciser que le syndrome résulte d’une défaillance de la structure de l’émail ou d’une anomalie de la minéralisation dentaire. Plusieurs autres causes sont parfois évoquées :

  •  Maladies infectieuses de la sphère ORL
  • Prise d’antibiotiques
  • Fortes fièvres
  • Prématurité
  • Maladies chroniques

L’environnement et le mode de vie de la personne peuvent aussi être en cause dans. Les spécialistes estiment qu’il y a des facteurs contemporains (liés au mode de vie actuel) et des facteurs intemporels. En tout cas, la maladie commence à se développer alors que l’enfant est encore dans le ventre de sa mère. Elle continue d’évoluer durant la petite enfance et n’apparaît donc qu’à partir de 6 ans, avec les dents définitives.

Etant donné que la MIH est une maladie relativement peu connue, certains parents déplorent l’incapacité de certains dentistes à poser un diagnostic précis. Beaucoup doivent prendre rendez-vous chez un spécialiste pour connaître le vrai problème et bénéficier du traitement adéquat. Vous avez l’habitude d’un dentiste à La Défense ou dans une autre zone à Paris ou dans une autre ville ? Assurez-vous que ce spécialiste maîtrise ce sujet afin de recevoir le traitement adapté.

Quels risques si la MIH n’est pas traitée ?

Laissez la MIH sans traitement expose le patient à une fragilisation rapide de l’émail suite à la mastication et aux attaques acides des débris alimentaires. Ce syndrome accélère aussi le développement des caries car les dents sont sensibles voire douloureuses. L’enfant se brosse alors les dents de manière plus superficielle afin d’éviter la gêne.
Un suivi régulier chez le dentiste est de rigueur parce que certaines taches ne sont décelées que lors de ces rendez-vous quand elles se trouvent sur une zone qui n’est pas visible quand l’enfant sourit ou ouvre la bouche. 3 brossages par jour sont également recommandés avec une brosse souple et du dentifrice fluoré à choisir en fonction de l’âge de l’enfant.

La première chose à faire en cas de MIH est de consulter un dentiste pouvant traiter le problème en profondeur. Le traitement est primordial pour des raisons de santé et pour des raisons esthétiques. Et évidemment, il vaut mieux prévenir que guérir. Ainsi, suivez les blogs comme Astuce Santé pour améliorer votre mode de vie. Ce conseil s’adresse particulièrement aux femmes enceintes.