Comment devenir chirurgien dentiste après le bac ?

Le métier de chirurgien dentiste requiert un long processus de formation qui débute avec l’obtention du Baccalauréat. Mais une fois le cycle secondaire sanctionné par ce diplôme, il est souvent difficile de rassembler les informations nécessaires pour débuter les études de dentiste. En quoi consiste ce métier ? Quels sont les prérequis ? Quel est le parcours typique de cette formation ? Si votre rêve est de devenir dentiste, tous les renseignements ci-dessous vous seront d’une très grande utilité.

Le métier de chirurgien dentiste

La médecine dentaire consiste à porter des soins médicaux ou chirurgicaux sur la zone centrée sur la bouche. Ainsi, ces interventions peuvent concerner, les dents, les maxillaires, la gencive. Particulièrement, le chirurgien dentiste ou l’odontologue peut intervenir dans plusieurs cas, soit pour réparer, rendre plus esthétique et même soulager la douleur. C’est ce dernier qui est chargé de faire certaines reconstitutions de dents, de poser des prothèses dentaires, de soigner quelques pathologies et infections de la cavité buccale comme les granulomes, les caries. Plus communément, il procède aussi au détartrage. La médecine dentaire requiert de son spécialiste qu’il soit patient, concentré lors de ses opérations, physiquement résistant et surtout très courtois avec ses patients. Mieux, c’est un métier qui peut s’exercer libéralement grâce à l’ouverture d’un cabinet. Mais avant de se mettre à l’exercice, une formation est requise. En raison du caractère très sélectif des universités spécialisées en France, il est courant chez les postulants de s’expatrier dans les pays comme le Portugal, l’Espagne pour obtenir le diplôme. L’étude dentaire au Portugal peut se faire en langue française au début du cursus, le temps d’apprendre la langue. Plus d’informations sur les universités qui accueillent au Portugal sont disponibles sur geds.fr

Quelles études pour devenir dentiste

La formation dentiste est longue et dure entre 5 et 7 ans. Elle peut être entamée après un bac scientifique. Le bac S étant le plus privilégié. La formation est subdivisée en 3 cycles et débute avec des cours communs à tous les domaines de la santé (médecin généraliste, pharmacien, etc.). Ce premier cycle appelé PACES ne permet pas encore de débuter la formation de chirurgien dentiste proprement dite. Elle aboutit à un unique concours, qu’il faut réussir pour pouvoir continuer le parcours vers les autres cycles. C’est cette sélection limitée et dure, qui est à la base du départ de plusieurs étudiants passionnés vers les pays comme le Portugal. Plusieurs universités de grande renommée procurent à destination un enseignement de choix.

La réussite du concours est l’unique sésame pour débuter le deuxième cycle qui s’étale sur 2 années. Après cette étape, il est possible d’opter pour un troisième cycle court (juste une année de formation) ou pour un cycle long de 3 années pour compléter un parcours hospitalo -universitaire. Ce détour long est destiné à ceux qui souhaitent évoluer hors de la sphère libérale. Il s’agit des docteurs destinés à travailler dans des hôpitaux de grande envergure. Ce cycle particulier débute aussi par le concours de l’internat. Finalement, à l’issue de cette longue formation, c’est le diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire qui représente le graal suprême. Cependant, si vous désirez vous spécialiser, il existe trois débouchés : l’orthodontie, la chirurgie orale et la médecine bucco-dentaire.

L’évolution après les études de dentiste

Le dentiste a la possibilité de travailler libéralement et dans ce cas, son salaire varie en fonction de sa reconnaissance et donc de sa clientèle. Il doit pour cette raison, maîtriser la gestion d’entreprise et quelques subtilités administratives. D’un autre côté, la formation dentiste peut vous amener à faire carrière dans les centres hospitaliers. Dans ce cas, le salaire est plus bas et avoisinant les 2000 euros bruts. Par ailleurs, la recherche est également possible avec des formations complémentaires.