À quoi sert un implant dentaire ?

Une dent qui manque ? Il faudrait y remédier à tout prix pour ne pas perdre son pouvoir de séduction. La solution ? L’implant dentaire. Mais qu’est ce qu’on appelle « implant dentaire » ? Et à quoi va-t-il servir exactement ? Quels sont les avantages ? Zoom sur le sujet…

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

L’implantologie dentaire est la solution idéale pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes, dans le cas d’un édentement total ou partiel. Il s’agit d’une racine artificielle placée à l’endroit où a été extraite l’ancienne racine. Au cas où la racine naturelle serait intacte, alors, l’implant ne sera pas nécessaire car il pourra supporter la couronne ou le bridge tout comme l’implant.

En outre, un scanner est indispensable avant la prise décision pour permettre au médecin de déterminer si la pose d’implants est réalisable ou non et pour limiter les risques. En même temps, des soins dentaires seront effectués car la cavité buccale doit être propre et exempte de pathologies qui pourraient entrainer des infections. Ensuite, le dentiste peut procéder à l’implantation. Cela peut se faire juste après l’extraction. Mais on peut aussi patienter jusqu’à la cicatrisation de l’os.

Attention ! L’implant est contre-indiqué en cas de :

  • quantité d’os insuffisante
  • qualité de l’os non conforme
  • grossesse
  • diabète grave
  • maladie osseuse
  • maladie cardiaque des valves
  • et chimiothérapie

Aussi, après une greffe d’organe, le patient doit chercher une autre alternative afin d’éviter d’éventuelle aggravation de son état. Enfin, les effets du tabac peuvent augmenter le risque d’échec de l’opération. Donc, arrêtez de fumer avant la pose si vous ne voulez pas jeter de l’argent par la fenêtre.

Quoi qu’il en soit, il est bon à savoir que le praticien peut proposer une greffe osseuse avant la pose de l’implant au cas où la quantité d’os n’est pas suffisante. Cependant, c’est une intervention assez risquée. De la sorte, il est vivement conseillé de confier votre santé à un chirurgien-dentiste expérimenté. Si vous recherchez un praticien fiable en implant dentaire cliquez ici.

Quel est le rôle de l’implant dentaire ?

Comme dit précédemment, la pose d’implants sert à remplacer une partie ou la totalité des dents. On les appelle « prothèse dentaire fixe ». Toutefois, ils permettent également de stabiliser les prothèses amovibles. L’opération est réalisée dans un bloc ou dans un cabinet médical sous anesthésie locale. Après, il faudrait attendre deux à six mois pour que l’implant s’intègre dans la mâchoire. Si le résultat est positif, le praticien procède à la prise d’empreinte. Après la livraison du matériel, il pourra poser la prothèse définitive que ce soit un bridge, un appareil amovible ou une couronne.

Attention ! Pour chaque dent manquante, il n’est pas nécessaire de placer un implant. Non ! Pour quatre dents manquantes par exemple, il peut proposer trois implants… Pourquoi ? Parce que l’implant coûte très cher et n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Or, il faudrait ajouter dans la facture l’achat d’une couronne. Rassurez-vous, cette technique est bénéfique pour les dents restantes, car il n’y a pas de mutilation. Donc, ne trouvez-vous pas que ce serait plus intéressant d’investir une somme plus importante pour des dents impeccables qui ne risquent pas d’endommager les dents naturelles ?

Quels sont les risques ?

Quelle que soit la compétence du praticien, il existe toujours un risque d’échec. Les cas les plus fréquents sont :

  • une infection locale
  • une prothèse inadaptée
  • et une implantation mal intégrée

Néanmoins, le patient peut recourir à l’implant dans un délai de 3 mois après l’échec. D’autres effets secondaires peuvent aussi apparaitre tels que des lésions nerveuses qui peuvent causer des douleurs intenses et constantes, un engourdissement, une altération des sensations du visage, etc.